Forum de soutien à la Police, Gendarmerie, Pompiers et Secours
Merci de vous inscrire Invité pour tout voir et participer au forum

Forum de soutien à la Police, Gendarmerie, Pompiers et Secours

Forum d'entraide et d'informations des forces de sécurité, police, gendarmerie, pompier. Toutes les personnes sont les bienvenues qu'elles soient professionnelles ou pas, épouses amis. Informations destinées aussi aux faits divers.
 


Partagez | 
 

 Un policier frappé à coups de casque à Nice, le suspect en fuite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Messages : 2470
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 63
Localisation : Narbonne

MessageSujet: Un policier frappé à coups de casque à Nice, le suspect en fuite   
Lun 26 Nov - 14:11



Un policier frappé à coups de casque à Nice, le suspect en fuite



Publié le mardi 18 septembre 2012 à 07h09

La victime, K.O. à terre, a été secourue par ses collègues et les sapeurs-pompiers, qui l’ont évacuée vers l’hôpital sous escorte policière.(Photo Cécile Vernot)



Un policier national de 31 ans se trouvait ce lundi soir à l’hôpital St-Roch. Il a été grièvement blessé au visage par un individu qui tentait d’échapper à un contrôle routier. Ce dernier est en fuite
Il a été massacré ! A mon arrivée, le pauvre policier était couché, immobile. Il saignait de partout. Je ne vous dis pas dans quel état il était... Ça faisait de la peine de le voir ainsi. »
La voix de Denise* traduit l’émotion qu’elle a ressenti, à la vue du fonctionnaire gisant dans un bain de sang. Vision glaçante en plein centre de Nice, vers 17 h 30 hier. Ce policier national de 31 ans, membre des équipes de jour de Police secours, a été roué de coups au visage lors d’un contrôle routier qui a dégénéré. Grièvement blessé à l’aide d’un casque et de menottes, il séjournait ce lundi soir en observation à l’hôpital Saint-Roch. Si ses jours ne sont pas en danger, il a subi une délicate intervention chirurgicale.
Il esquive le menottage
À l’origine, une de ces interventions qui sont le lot quotidien des hommes en bleu. Deux policiers en tenue, circulant à bord d’un véhicule sérigraphié, contrôlent le conducteur d’un T-Max. Et constatent un délit justifiant son interpellation. Selon nos informations, il s’agirait d’un Capverdien dépourvu de papiers en règle.
Est-ce une « infraction à la législation sur les étrangers » qui a motivé sa réaction ? Toujours est-il que l’individu se serait brusquement dégagé au moment du menottage. Pour prendre la fuite à pied, casque à la main. Le policier qui vient de lui passer une menotte à un poignet se lance à ses trousses, tandis que son collègue remonte en voiture pour retrouver le fugitif.
Selon les premiers éléments recueillis, ce dernier se serait retrouvé acculé dans une impasse, ou une cour d’immeuble, à l’angle du boulevard Raimbaldi et de la rue Lépante. Il aurait alors fait face au premier policier, avant de l’attaquer à coups de casque, et même de menottes, lesquelles seront retrouvées sur place. Avant de s’enfuir pour de bon, cette fois.
Déchaînement de violence
Conscient, mais K.O., la victime reçoit l’assistance de nombreux collègues, et des sapeurs-pompiers qui l’évacuent sous escorte policière vers l’hôpital. Le commissaire divisionnaire Richard Miquelis, qui vient de prendre les rênes du Pôle de voie publique, et son adjoint Emmanuel Grout lui ont rendu visite hier. Ce dernier évoque un policier « au visage totalement tuméfié, en outre blessé à la main, sans doute en essayant de se protéger. Il a été victime d’un déchaînement de violence, alors qu’il tentait courageusement de menotter l’individu. » Un médecin-légiste devait, hier soir, évaluer la gravité de ses blessures.
Comment expliquer une telle brutalité ? Qu’a donc à se reprocher l’homme au scooter ? Le mystère restait entier ce lundi soir, alors que le fugitif était activement recherché. Seule certitude à ce stade : cet épisode illustre l’hostilité à laquelle sont confrontés sur le terrain les garants de l’ordre public. A l’image du caillassage et du jet d’une bûche sur des véhicules de police, la semaine passée, toujours à Nice.
*Son identité a été modifiée à sa demande afin de préserver son anonymat.
http://www.nicematin.com/nice/un-policier-frappe-a-coups-de-casque-a-nice-le-suspect-en-fuite.994079.html#.UFeGCXKo_Go.facebook
Revenir en haut Aller en bas
http://neoigspolicenationale.wordpress.com/
 

Un policier frappé à coups de casque à Nice, le suspect en fuite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de soutien à la Police, Gendarmerie, Pompiers et Secours :: Nos forces agressées ou blessées pendant ou hors service :: Blessé ou agressé dans l'exercice de leur profession ou suite à un accident

-