Forum de soutien à la Police, Gendarmerie, Pompiers et Secours
Merci de vous inscrire Invité pour tout voir et participer au forum

Forum de soutien à la Police, Gendarmerie, Pompiers et Secours

Forum d'entraide et d'informations des forces de sécurité, police, gendarmerie, pompier. Toutes les personnes sont les bienvenues qu'elles soient professionnelles ou pas, épouses amis. Informations destinées aussi aux faits divers.
 


Partagez | 
 

 Interpol aux trousses de Redoine Faïd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Messages : 2470
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 63
Localisation : Narbonne

MessageSujet: Interpol aux trousses de Redoine Faïd   
Dim 14 Avr - 18:52


le 13 avril 2013 à 20h42 , mis à jour le 14 avril 2013 à 08h01.


La garde des Sceaux Christiane Taubira a annoncé, samedi, la diffusion d'un mandat d'arrêt européen "dans l'ensemble de l'espace Schengen", et la mobilisation d'Interpol après l'évasion du détenu issu du grand banditisme de la maison d'arrêt de Sequedin.
Elle s'est rendue sur place quelques heures après les faits. Christiane Taubira a annoncé, samedi, la diffusion d'un mandat d'arrêt européen " dans l'ensemble de l'espace Schengen" et la mobilisation d'Interpol après l'évasion de Redoine Faïd de la prison de Sequedin, dans le Nord. "Les recherches dans un premier temps concernent évidemment la Belgique, puisque nous avons une frontière commune, mais s'étendent à l'ensemble de l'espace Schengen et au-delà", a déclaré la Garde des Sceaux.

Le "Doc", comme il se fait appeler, braqueur multi récidiviste spécialisé dans le braquage de fourgons blindés et soupçonné d'être à l'origine du projet d'attaque à main armée qui avait coûté la vie à la policière municipale Aurélie Fouquet en mai 2010 à Villiers-sur-Marne, s'est évadé samedi matin de la maison d'arrêt de Sequedin, dans le Nord.

Christiane Taubira a reconnu qu'il y a une "réalité. Les prisons, ce sont des établissements où il faut encadrer des détenus qui, évidemment pour la plupart, passent l'essentiel de leur temps à essayer d'entrer en contact avec l'extérieur, de contourner les règlements, d'enfreindre les règles". "L'administration étant confrontée à ça, les surveillants et les personnels sont confrontés à ça tous les jours, on ne peut pas dire qu'il y a une faille parce que si on dit qu'il y a une faille, on dit que c'est la faute de qui, la faille?", a-t-elle poursuivi.

"Peut-être que quand il y aura un mort, on décidera d'agir!"

"On lutte contre cela avec tous les moyens légaux, parce que nous sommes dans un Etat de droit, qu'il y a des règles, qu'il y a des contraintes, des conditions dans lesquelles on peut procéder à la surveillance et au contrôle de certaines pratiques", a conclu la ministre.

Des propos qui n'ont pas convaincu les syndicats. "Il n'y a pas eu de mort aujourd'hui, il y en aura peut-être la prochaine fois. Peut-être à ce moment-là on décidera d'agir!", s'est emporté avec émotion Nicolas Caron, secrétaire national FO-Pénitentiaire, à la sortie de la rencontre avec la ministre qui a duré environ 1h30. Du côté de la CFTC, le secrétaire général Michaël Rambaut s'est déclaré "ravi qu'elle nous ai entendus, écoutés, elle a quand même passé du temps avec nous, mais rassurés malheureusement non".

"Acte de guerre"

Redoine Faïd aurait utilisé des explosifs pour faire sauter une partie du sas de la prison, avant de prendre quatre surveillants en otage, a déclaré le procureur de Lille Frédéric Fèvre, lors d'un point-presse à proximité de la prison, en fin de matinée. Redoine Faïd est armé et a des explosifs en sa possession, selon le procureur. L'homme a pris la fuite à bord d'un premier véhicule, qu'il a abandonné et aurait incendié sur l'A25 à hauteur de Ronchin, puis est monté dans un second véhicule qui était activement recherché.
Le fugitif était toujours activement recherché en fin d'après-midi. Les syndicats ont dénoncé samedi un "acte de guerre", le syndicat FO-Pénitentiaire allant jusqu'à réclamer la démission "dès aujourd'hui" du directeur de l'administration pénitentiaire et de la ministre de la Justice. Les députés UMP des Alpes-Maritimes Christian Estrosi et Eric Ciotti ont eux demandé des explications à Christiane Taubira.
Ciotti et Estrosi demandent des explications à Taubira
Le premier a dit "ne pas comprendre comment un dangereux malfaiteur condamné à de lourdes peines, mis en cause dans une fusillade qui a coûté la vie à une jeune policière municipale à Villers-sur-Marne en mai 2010, a pu se procurer des explosifs afin de s'échapper d'une maison d'arrêt pourtant récente et destinée à accueillir des prisonniers jugés dangereux".
Et "demande solennellement à Mme Taubira de faire toute la lumière sur ce qui a pu conduire à cette situation inacceptable, notamment les raisons pour lesquelles il n'y a jamais de fouilles générales de cet établissement". Idem pour Eric Ciotti qui a estimé sur Twitter que Christiane Taubira devait "s'expliquer sur l'absence de fouilles au parloir".







http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/mandat-d-arret-europeen-contre-redoine-faid-interpol-mobilise-7925917.html
Revenir en haut Aller en bas
http://neoigspolicenationale.wordpress.com/
 

Interpol aux trousses de Redoine Faïd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de soutien à la Police, Gendarmerie, Pompiers et Secours :: Actualités, Faits divers :: spectaculaire évasion de Redoine Faïd-