Forum de soutien à la Police, Gendarmerie, Pompiers et Secours
Merci de vous inscrire Invité pour tout voir et participer au forum

Forum de soutien à la Police, Gendarmerie, Pompiers et Secours

Forum d'entraide et d'informations des forces de sécurité, police, gendarmerie, pompier. Toutes les personnes sont les bienvenues qu'elles soient professionnelles ou pas, épouses amis. Informations destinées aussi aux faits divers.
 


Partagez | 
 

 MA VISION DE LA REPUBLIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Messages : 2470
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 62
Localisation : Narbonne

MessageSujet: MA VISION DE LA REPUBLIQUE   
Mar 26 Fév - 16:36


MARDI 26 FÉVRIER 2013




MA VISION DE LA REPUBLIQUE



J’aimerai aujourd’hui, parler de nos forces de l’ordre. Péronne compte une compagnie de gendarmerie, un PSIG et une police municipale.

Hier, jeudi 21 février, en allant travailler et en écoutant la radio, j’ai été très touchée d’apprendre le décès de deux policiers sur le périphérique parisien, dans un accident qui a fait aussi un blessé grave chez nos forces de l’ordre. Trois familles seront brisées de douleur et meurtries à cause de criminels multirécidivistes. Je présente sincèrement mes condoléances aux familles de Cyrille Genest et de Boris Voelkel et je souhaite un prompt rétablissement à leur collègue grièvement blessé. Ce drame n’aurait jamais dû avoir lieu, si simplement notre justice se montrait à la hauteur. Mais il y a longtemps que la justice, en France, fait le jeu des délinquants.

Cette France, dont je respecte les institutions, le drapeau, l’hymne national, et les lois. La France, pays que j’aime et qui m’a vue grandir. La France, où il y a bien longtemps on pouvait dire :
« on est chez nous ! » sans avoir une flopées d’associations venir nous dire que l’on était raciste.

Où on pouvait brandir notre drapeau avec fierté, sans avoir quelqu’un qui viendrait nous dire que l’on fait acte d’appel à la haine.

La France où dans nos écoles on pouvait demander à un enseignant d’inculquer à nos enfants la langue française par le biais de comptine de chez nous, sur le temps scolaire dévolu à cet effet, sans se faire taxer de racisme.

Et oui, chers amis, cette France me semble révolue. Si vous manifestez votre désaccord face aux enseignants vous êtes vite catalogué. J’ai eu cette expérience avec mon fils qui il était en grande section de maternelle à l’école Béranger. Aux vacances de la Toussaint, il y a deux ans, on m’a rendu son travail, en me demandant de lui faire réviser notamment les comptines. J’ai donc, commencé à le faire quand à un moment, j’ai trouvé un texte incompréhensible sans traduction intitulé :
« comptine africaine ».

Etant attachée à l’apprentissage de la langue française sur le temps scolaire, sans pour autant être raciste (mon fils à un père marocain), je me suis donc inquiété du contenu de ce texte. J’ai donc demandé la traduction et les explications à l’équipe enseignante. On m’a alors expliqué qu’à la maternelle on n’enseignait pas une langue mais des sons. Très bien, donc, on enseigne des sons sans savoir si mis bout à bout cela fait des phrases ?... Avant, dans le temps, moi je connaissais : AM STRAM GRAM PIC ET PIC ET COLEGRAM. Cela ne veut rien dire on est d’accord, ce sont des sons, mais là il s’agissait d’un chant d’encouragement pour des rameurs africains. On m’a alors expliqué que les enseignants trouvaient ces textes sur un site qui leur est dédié. Mais que malheureusement la traduction été introuvable. Avouez que c’est de mieux en mieux. Nous en France notre chant d’encouragement pour nos athlètes c’est la Marseillaise. Et dans ce chant guerrier, il y a une phrase : « qu’un sang impur abreuve nos sillons ». Qu’est ce qui me prouvait, alors que le chant africain inculqué à mon fils, dont le professeur ignorait lui-même le contenu, n’était pas un appel à la haine d’une ethnie africaine contre une autre. Et on me taxe moi de racisme ?! Après, on vient nous dire que nos enfants ont des difficultés en Français ou en mathématiques ! Que l’on commence donc à leur enseigner les apprentissages fondamentaux en Français ! Bien sûr étant cataloguée « raciste » par les enseignants pour avoir revendiqué mon attachement à notre langue, notre pays, nos traditions et notre culture, quand je suis venue en début d’année scolaire, demander un certificat de scolarité au directeur, celui-ci m’a répondu : » Je vous le fait sur papier de couleur ?! D’un ton ironique suivit d’un : « Je plaisante, bien sûr ! » Moi, cela ne m’a pas fait rire.

Défendre notre identité, nos valeurs, notre culture, nos lois, notre liberté, même celle d’expression pour lesquelles notre région a souffert pendant deux grandes guerres ne doit pas être un crime mais une chose naturelle et évidente. Mon fils d’origine franco-marocaine apprend aussi à connaitre la culture de son père et sa religion hors temps scolaire. Il apprend aussi à connaître la mienne. C’est cela enrichir nos enfants de nos différentes cultures.
Si nous voulions que la France soit identique à l’Asie ou à l’Afrique, nous parlerions tous Chinois, Japonais ou Arabe, hors nous sommes en France alors défendons la langue française !
Il est déjà assez choquant de voir que dans les dictionnaires la langue officielle de la France est le Français et l’Arabe !


Evolution de la langue Française ? Non, disparition, serait le mot plus adapté.

Je suis pour le partage des cultures, mais je suis contre la disparition de la mienne. Je suis pour les différentes religions à condition que celles-ci ne soient qu’une symbiose entre l’individu et son dieu dans le respect des autres et dans le domaine privé. Je suis pour un lieu de culte musulman, juif, ou catholique etc… tant que cela ne vient pas à être des lieux d’embrigadement et d’enseignement de la haine d’autrui. Et pour cela, il faut que les prêches qui s’y tiennent soient tenue en Français afin d’en connaitre le contenu et éviter les dérives. Nos musulmans péronnais sont des gens modérés.
A ma connaissance aucun d’entre eux ne crie au djihad et ils respectent nos lois.


Je pense que c’est cela être républicain. Respecter notre Pays et ses habitants avec les diverses sensibilités en y faisant respecter certaines valeurs de laïcité, de liberté, de fraternité et d’égalité ; en, y faisant respecter nos lois républicaines. Et cela va par commencer à respecter nos institutions et nos représentants des forces de l’ordre. A eux, tous, j’adresserai un message de soutien.
Leur profession est souvent critiquée et peu soutenue par la population et leur propre hiérarchie. Caillassages, incivilités, agressions (je pense à ces deux gendarmes, Alicia et Audrey, dans le sud à Collobrières sauvagement assassinées par un récidiviste qui aurait dû être en prison si la justice avait fait le nécessaire) les récentes émeutes, à Amiens, en sont aussi le triste exemple.

Je connais le mal être de ses agents et le nombre de suicides dans leur profession tout le temps mis sur le compte de problèmes familiaux, prouvent bien l’indifférence de leur hiérarchie sur d’éventuels problèmes dans leur métier. On ne peut voir des cadavres, des violences, se faire tirer dessus, être blessé etc… sans dire que cela n’affecte pas l’humain derrière. Beaucoup diront que c’est le métier qu’ils ont choisi de faire. Certes, mais comme un couvreur qui sait qu’il peut tomber d’un toit, ils aspirent tous à rentrer sain et sauf à la maison pour rejoindre leur famille. Et tout comme les employés de France Télécom fut un temps leur vécu au travail ne doit pas être exclu comme origine de leur mal être. J’espère que jamais nous entendrons dire dans notre ville qu’un agent des forces de l’ordre est décédé d’une quelconque façon. Car même sans les connaître personnellement, je sais qu’ils font un leur travail du mieux qu’ils le peuvent.

J’ignore si un jour mon fils, ou d’autres enfants de Péronne désireront devenir gendarmes, policiers, militaires, pompiers ou même ambulanciers. Mais je sais que tous ces corps de métiers, difficiles, qui sont à notre service et près à nous aider en tout temps, et ce, au péril de leur vie, méritent d’être soutenus. Aussi, pour revenir aux différents décès, de ces dernières années, chez nos forces de l’ordre et de secours ou nos militaires, je ne remercierai jamais assez les parents des défunts et leur famille d’avoir fait le sacrifice de leur enfant, frère, sœur, ou époux(se) pour nous autres citoyens.

A eux, tous, qui œuvrent pour notre sécurité merci pour leur dévouement.


Elise Bochart.

http://peronnedemain.blogspot.fr/2013/02/ma-vision-de-la-republique_26.html?spref=fb
Revenir en haut Aller en bas
http://neoigspolicenationale.wordpress.com/
 

MA VISION DE LA REPUBLIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de soutien à la Police, Gendarmerie, Pompiers et Secours :: Dossiers spéciaux en hommage :: Hommage à nos disparus :: Boris VOELCKEL et Cyril Genest-